FR EN

Information - Lettonie



Votre investissement en Lettonie

La République de Lettonie est nichée entre la mer Baltique, l’Estonie, la Russie, la Biélorussie et la Lituanie.

L’histoire moderne de ce pays, resté à l’écart des grands mouvements culturels et populaires européens, commence en 1918 avec une déclaration d’indépendance, vite remplacée par l’occupation du Troisième Reich, suivie de son absorption forcée par l’URSS. En 1991, nouvelle proclamation d’indépendance, entérinée par les Nations Unies.

La période qui suivit fut difficile et frappée d’une émigration de plus de 23% de la population.

La Lettonie devient membre de l’UE, de l’OTAN en 2004 et de l’OCDE en 2016, mais la crise économique de 2008 a malheureusement freiné net le remarquable essor de ce pays courageux qui était devenu, en peu d’années, une des nations européennes les plus prospères.

Depuis, premier Etat européen à avoir un Président écologiste, il a de nouveau repris une courbe ascendante.

Avec un 2% de croissance, la Lettonie se place dans le peloton de tête de l’UE. La part du PIB national, prise par les principaux secteurs d’activités, se répartit comme suit: l’agriculture 3%, l’industrie 24%, les services 73%. Le système financier, dominé par les banques suédoises (85% du crédit domestique), est très stable.

Un des principaux avantages de la Lettonie, est son grand port de Riga, devenu un point de transit très important entre l’UE et la Russie.

Bref, du point de vue touristique, le pays mérite d’être visité et son climat social sans aspérités ainsi que son économie stable et ascendante incite à l’investissement.

Population


La population compte 1.987.000 habitants (55% de Lettons et 35% de Russes) sur un territoire de 64.589 km2.

Les langues les plus employées sont le letton (langue officielle) et le russe.

Les religions protestante (Luthérienne), catholique et orthodoxe sont créditées chacune de 20 à 25% de fidèles dans la population.

Capitale


Riga, capitale de la Lettonie (753.000 habitants), fondée en 1201 est aussi le plus grand port de la Baltique, internationalement célèbre pour son centre médiéval autour du château de Riga (XIVème s.) et pour ses quartiers de style Art-nouveau, ensemble architectural classé par l’UNESCO.

Le musée d’histoire et de la navigation situé dans l’ancien monastère de Dôme et Rundale, le « Versailles letton » vaut le déplacement. Riga est une ville agréable qui offre un large éventail de sites intéressants à visiter, des hôtels de toutes catégories, une vie culturelle très active.

Les prix des services et des hôtels sont restés très raisonnables.

Si Paris a sa Tour Eiffel, le premier symbole de la ville de Riga est son « Monument à la Liberté », avec ses 42 mètres de haut, construit en l’honneur des héros lettons, morts en 1919 pour l’indépendance de leur pays.

Infrastructures


Le port de Riga, très fréquenté, s’étend sur 348 ha. C’est le plus grand port de la mer Baltique.

La capitale est également desservi par le plus grand aéroport international des pays baltes et, pour rester dans les superlatifs, on peut y visiter le plus grand marché couvert d’Europe.

A partir de l’aéroport de Riga, les principales capitales européennes sont accessibles par vols directs. Des connexions journalières par autobus sont possibles avec Tallinn, Vilnius, plusieurs villes d’Allemagne, d’Autriche, de Belgique, etc. Le réseau ferroviaire réunit les villes intérieures et internationales (Minsk, Saint-Pétersbourg, Moscou).

Par voie maritime, du port de Riga partent des paquebots et des ferrys vers les Pays Baltes, la Suède, la Finlande et la Russie.

Avec un financement (à 85%) de l’UE, il y aura bientôt une liaison ferroviaire partant de Tallinn (Estonie) jusqu’à la frontière polonaise, en passant par Riga et Vilnius.

Tourisme


Appelé le « peuple chantant », les lettons ont une passion pour le chant et l’opéra. Anciennement, la culture lettonne était transmise oralement par des chants (les dainas), véritable tradition littéraire, comprenant plus de 30.000 mélodies et un million de textes répertoriés et enseignés dans les écoles.

La jeunesse lettonne est sans doute une des plus branchée du nord de l’Europe et la vie nocturne de Riga n’a rien à envier à celle des autres grandes métropoles.

De plus, à moins de 30 kms de la capitale, on trouve une série de plages splendides, appréciées des touristes russes et européens.

La ville de Riga est justement réputée pour la beauté de ses édifices d’époques diverses, ses quartiers typiques, sa restauration nordique, ses musées et son intense activité nocturne.

Climat


Pays plat, couvert de forêts, climat plutôt froid en hiver (- 3°C) et assez chaud en été (20°C).

Pluies modérées et enneigement de 90 jours/an.

Énergies


Du point de vue énergétique, la Lettonie dépend de la Russie pour le pétrole (50%) et pour le gaz naturel (100%). Cette situation inconfortable pourrait s’améliorer rapidement suite à la découverte d’importants gisements de gaz naturel dans le pays.

Par contre, l’énergie électrique est produite nationalement à 70%, ce qui améliore le mix-énergétique du pays.

Comme les autres pays baltiques, la Lettonie essaye de s’affranchir de sa dépendance énergétique avec la Russie en se reliant de préférence aux réseaux électriques européens.

Dans cette même optique, de nombreux projets d’énergies renouvelables sont en cours d’études ou de réalisations dans les domaines de l’éolien, du solaire et de la biomasse.